8 novembre 2011

Les films que je meurs d'envie de voir en Novembre

     Après un mois d'octobre très très riche en bons films, on pouvait craindre un mois de novembre morose, les distributeurs se réservant pour décembre, période propice aux sorties familiales. Que nenni ! Le mois de novembre s'annonce  très enthousiasmant...

     Toutes nos envies de Philippe Lioret avec Marie Gillain, Vincent Lindon, Yannick Renier... Sortie le 9 novembre.
Le film raconte l'histoire de Claire, jeune juge au tribunal de Lyon, qui rencontre Stéphane, juge chevronné et désenchanté. Elle l'entraîne dans son combat contre le surendettement. Quelque chose naît entre eux, où se mêlent la révolte et les sentiments, et surtout l'urgence de les vivre.
     Ça me donne envie parce que le sujet est terriblement d'actualité, le film est adapté d'un roman de Emmanuel Carrère dont j'aime le travail et Marie Gillain et Vincent Lindon sont au casting. J'ajoute que j'ai vu tous les films de Philippe Lioret et que je les ai tous aimé...





     Colorful de Keiichi Hara avec les voix originales de Kazato Tomizawa, Aoi Miyazaki, Akina Minami... Sortie en salles le 16 novembre.
Le film est l'histoire d’une âme qui se réincarne dans le corps d'un ado suicidaire pour expier ses fautes.
Le roman japonais Colorful dont est issu ce film a déjà été adapté au cinéma en prises de vues réelles. Le voici en animation par Keiichi Hara qui repart sur les routes de l'adolescence après Un été avec Coo (2008).
     La bande-annonce laisse supposer un film poétique teinté de fantastique qui se penche sur le mal être adolescent.
Et si je ne vous ai pas encore convaincu, notez que Colorful a reçu le Prix du Jury au Festival du Film d'Animation d'Annecy, ce qui est plutôt bon signe.




     Une trop bruyante solitude de Vera Caïs avec Philippe Noiret, Jean-Claude Dreyffus, Chantal Neurwith... Sortie en salles le 16 novembre.
Une trop bruyante solitude, adapté d'un court-métrage de Bohumil Hrabal, a été tourné en 1995 mais n'est jamais sorti en salles.
C'est l'histoire de Hanta qui presse du papier toute la journée et parle aux souris et à sa machine mais surtout il sauve les livres qu'il est censé détruire.
     Même si les critiques que j'ai pu lire dans la presse annoncent un film médiocre, je n'ai pas envie de me priver du cadeau qui m'est fait : revoir Philippe Noiret sur grand écran...




     L'ordre et la morale de Matthieu Kassovitz avec Mathieu Kassovitz, Iabe Lapacas, Malik Zidi, Alexandre Steiger... et les participations de Sylvie Testud et Philippe Torreton ... Sortie en salles le 16 novembre.
Kasso se penche sur l'assaut de la grotte d'Ouvéa, conclusion violente de plusieurs années de contestations en Nouvelle-Calédonie, en pleine campagne présidentielle de 88.
     J'aime le cinéma de Kassovitz quand il est engagé, dénonciateur et polémiste. Avec L'Ordre et la Morale, on risque d'être bien servi. Et j'avoue être heureuse du retour au pays du cinéaste après son incursion anecdotique aux USA.




     Les Neiges du Kilimandjaro de Robert Guédiguian avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan... Sortie en salles le 16 novembre.
Michel et sa femme mènent une existence paisible entre leurs enfants et petits-enfants, les amis,  leurs combats syndicaux... Mais tout bascule le jour où deux jeunes les braquent et volent l'argent de leur futur voyage.
     Le cinéma de Guédiguan sent bon le peuple, la gauche, la solidarité, l'amour et la garrigue. Si à ça on ajoute le désir de vengeance et les remises en cause, on peut espérer un grand film.




     Les Adoptés de Mélanie Laurent avec Mélanie Laurent, Marie Denarnaud, Denis Ménochet, Clémentine Célarié, Audrey Lamy... Sortie en salles le 23 novembre.
L'histoire de trois femmes, sœurs et mères, qui vivent en harmonie jusqu'au jour où l'une d'elle tombe amoureuse. Et quand le mauvais sort s'en mêle...
     Première réalisation de Mélanie Laurent, actrice et chanteuse douée. Si la jeune femme est très décriée sur la toile pour d'obscures raisons, n'oublions pas qu'elle est une artiste complète à la sensibilité à fleur de peau. (Ce n'est pas filou49 du blog Baz'art qui va me contredire !) La bande-annonce me faisait un peu peur car ça sentait le pathos à plein nez. Les premières critiques que j'ai lu dans la presse disent tout le contraire et se montrent enthousiastes. Alors pourquoi se priver ?




     Le Tableau de Jean-François Laguionie avec de la peinture et les voix originales de Jessica Monceau, Adrien Larmande, Thierry Jahn, Thomas Sagol... Sortie en salles le 23 novembre.
Sur la toile d'un tableau délaissé par le peintre en mal d'inspiration, les personnages mènent leur existence comme ils l'entendent. Enfiin presque car entre les Toupins (les personnages finis), les Pafinis (à qui il manque un peu de couleurs) et les Reufs (à peine esquissés), un ordre social terrible a été instauré...
     Quand j'étais gosse je fantasmais sur les tableaux et je me demandais ce que les personnages pouvaient bien faire une fois qu'on avait quitté la pièce ou éteint la lumière. Peut-être bien que JF Laguionie va me donner la réponse. Et puis si le film se révolte contre l'ordre social établi, ça ne pourra que me plaire.




     Americano de Mathieu Demy avec Mathieu Demy, Salma Hayek, Géraldine Chaplin, Chiara Mastroinanni, Jean-Pierre Mocky... Sortie en salles le 30 novembre.
Martin vit une relation chaotique avec Claire. Lorsqu'il apprend le décès de sa mère qui vivait aux USA depuis plusieurs années, il décide de tout plaquer pour régler les détails de la succession. Il entame un périple entre la Californie et le Mexique.
     Mathieu Demy qui passe derrière la caméra ? C'est un argument qui me suffit largement pour me donner envie de me précipiter sur son film.
A cela s'ajoute un casting qui me fait saliver, une musique envoûtante et une bande-annonce intense, dramatique, bouleversante...




     The Lady de Luc Besson avec Michelle Yeoh, David Thewlis, Jonathan Raggett, Jonathan Woodhouse... Sortie en salles le 30 novembre.
En 1988, Aung San Suu Kyi quitte Oxford où elle vit avec son mari et ses deux enfants pour se rendre en Birmanie au chevet de sa mère mourante. Sur place, l'opposition démocrate la supplie de se présenter aux élections contre la junte militaire au pouvoir.
     Même s'il y a longtemps que Luc Besson n'a pas fait battre mon cœur au cinéma, ce film qui raconte l'histoire vraie de Aung San Suu Kyi dont j'admire le courage et la ténacité ne peut me laisser indifférente. Et la bande-annonce montre que Michelle Yeoh est totalement habitée par son personnage.


     Fin de ma liste de films que je meurs d'envie de voir ! Il reste ceux que j'ai très envie de voir mais ça serait l'objet de prochains articles ☺.
Et vous, il y a un ou des films que vous trépignez de voir en ce pluvieux mois de novembre ?

6 commentaire(s):

  1. Oh, quelle sélection dense et variée! ;o)
    Parmi ceux-là, les films que j'aurais le plus envie de voir sont justement "Toutes nos envies" (j'avais eu un véritable coup de coeur pour le livre d'Emmanuel Carrère et j'adore également le réalisateur) et "les Adoptés" dont la bande-annonce me tente bien.
    Cette semaine je vais essayer d'aller voir "In time" d'Andrew Nicco,l et à la fin du mois j'attends la sortie de "My Week with Marilyn" avec Michelle Williams.
    Bonne soirée et bon ciné potzina! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Mourir, mourir c'est un peu fort, non? ;-) Quelle sélection dis donc. Les films de Mélanie Laurent, Lioret et Kassovitz me tentent particulièrement. Tiens je ne savais pas que se préparait un nouveau Guédiguian avec Ascaride : ça c'est top!
    Merci pour la découverte du Noiret aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Nous avons beaucoup d'envies en commun. Un peu plus nous avions la même affiche en post mais j'ai choisi l'héroine et toi le film... ouf... on nous aurait accusé de plagiat !!!! quant au film de Mathieu K J'aurais pu aller le voir j'étais invitée mais à une époque où je ne pouvais pas dommage j'attendrai la sortie en salle et le film de Besson rien que pour cette femme exceptionnelle je vais aller le visionner. Bises et bonne soirée <3

    RépondreSupprimer
  4. bon ben j'ai pas forcément la meme sélection que toi, tu pouvais t'en douter, mais pas forcément si éloignée que ca au bout du compte :o)
    et contagion, mon pire cauchemar, l'art d'aimer? dans ta seconde sélection? celle des "tres envie"? remarque , pour moi aussi, ces 3 Là, je ne meurs pas d'envie de les voir...
    par contre c'est bien le cas pour toutes nos envies, les adoptés ( ces 2 la, tu le savais déja) et le guédiguian, dont le retour à l'estaque fait super envie...

    Mais pour the lady, franchement potz, la bande annonce laisse penser qu'on aura droit à une haiographie super prévisible avec toutes les étapes obligatoires du biopic, non? bon bon, je sais j'ai une vraie dent contre Besson...

    Pour le Kassovitz, je suis partagé :le type m'intrigue depuis ses débuts ( et il parait que je lui ressemble beaucoup, donc forcément ca joue :o) , mais franchement ses films US étaient irregardables, et là si ca parle trop de l'univers de l'armée, ca va pas le faire...
    Americano par contre ( et Demy l'avait annoncé en juillet qd j'avais vu une avant premiere d'un film dans lequel il avait joué), c'est la grande curiosité du mois...

    RépondreSupprimer
  5. @My Little Discoveries : In time sort en France à la fin du mois et ça à l'air bien fichu. Par contre My Week with Marylin n'a pas encore de date de sortie pour la France, pour une fois tu seras en avance sur nous ^^ J'espère que tu auras le temps d'écrire un billet sur ce film car il m'intrigue beaucoup.
    Bonne soirée et bon ciné à toi aussi ☺

    @luzycalor : j'ai toujours une nette tendance à l'exagération !
    Pour l'instant je n'ai pas du tout entendu parler à la TV d'Une trop bruyante solitude, je crains qu'il ne soit pas beaucoup distribué. C'est con parce que je crois que ça ferait plaisir à beaucoup de monde de revoir Philippe Noiret, dans un film inédit en plus.

    @Dame Skarlette : j'y ai pensé tout de suite en voyant ton article, c'était assez marrant ☺ C'est dommage que tu n'aies pas pu allée voir le film de Kassovitz mais c'était ta santé avant tout. Bonne soirée et gros bisous ♥

    @filou : tu as tout compris, ils sont dans ma sélection très envie !
    Pour The Lady tu as probablement raison mais j'ai envie d'en savoir plus sur ASSK et comme j'adore Michelle Yeoh, je me dis que même si c'est pontifiant, elle sera sûrement bien quand même ! Et puis si c'est vraiment nul, ça me donnera l'occasion d'écrire un article bien sec et méchant, chose que je n'ai pas faite depuis un moment ! ☿
    Si tu ressembles à Kasso, tu as de la chance, il n'est pas spécialement moche le bougre ! ;) Ses films US étaient effectivement à ch**r mais, d'après ce que j'ai compris, son film se porte plus sur le conflit intérieur d'un homme qui hésite entre son devoir de militaire et sa propre morale que sur l'armée et les combats en eux-mêmes. En gros ça devrait être plus psychologique que physique.

    RépondreSupprimer
  6. Intéressante sélection...J'irais sans doute pas voir Toutes nos envies (ça me rappelle trop le boulot), mais Corlorful et Americano semblent bien tentants...

    RépondreSupprimer